Qu’est-ce qu’un bon ou mauvais taux de rebond ? Comment l’améliorer ?

Publié le : 28 mai 20213 mins de lecture

Le taux de rebond, appelé également « bounce rate » en matière d’Analytics web, représente un indicateur qui sème souvent autant de questions que de confusion. Un taux de rebond qui touche les 100 % est-il mauvais ou bon signe ? Est-ce qu’il est également question d’indice superflu ? Comment maitriser et améliorer son taux de rebond ? Ces différentes interrogations assaillent parfois plusieurs spécialistes de marketing digital.

Qu’est-ce que le taux de rebond d’une page web ?

Par définition, il s’agit du pourcentage relatif au nombre d’internautes qui ont accédé à un site interne et qui ont quitté la page sans se rendre nulle part. De nombreux professionnels en marketing digital ont tendance à mélanger le taux de rejet d’un e-mail et le taux de rebond d’une page web. Ce dernier n’est pas aussi comparable au taux de sortie d’un site internet. Les internautes comptés dans le taux de rebond correspondent uniquement à ceux qui ont accédé à un seul site web. En ce qui concerne le taux de sortie, son analyse parait assez complexe. Indépendamment du nombre de sites visités, le taux de sortie constitue l’indice en pourcentage des internautes qui ont quitté la page depuis un site donné.

Améliorer son taux de rebond en optimisant la page pour les mobiles

À l’heure actuelle, la grande majorité du trafic et des études sont issus des appareils mobiles. Le fait de proposer une expérience appropriée pour ce type de support n’est plus suffisant pour améliorer efficacement le taux de rebond. Il faut également que l’expérience en question vise à optimiser l’engagement. Consulter une page web et zoomer l’écran pour que le contenu soit lisible est une expérience frustrante pour les visiteurs.

Proposer une expérience fluide et interactive

La version mobile d’une page web devrait proposer un UX à la fois interactif et fluide. De même, la suppression des vidéos de longue durée d’une page web mobile est efficace pour optimiser le taux de rebond d’un site. Pour cela, vous pouvez adopter des versions condensées et abrégées à destination des internautes sur mobile. En outre, le taux de rebond devrait être généralement associé à la source du trafic. Si cet indicateur parait élevé pour les utilisateurs des médias sociaux, penchez-vous sur le message employé pour la promotion du contenu. Ce message devrait également correspondre à l’offre proposée. Le confort de l’internaute marque en somme une priorité absolue pour améliorer le taux de rebond d’un site internet.

Plan du site